Florence, une expérience faite d'émotions

Peu de villes au monde peuvent se vanter d'une richesse artistique et culturelle aussi exceptionnelle que celle de Florence, immense musée à ciel ouvert qui éblouit et enchante des millions de visiteurs chaque année.

Berceau de la Renaissance, Florence n'est pas seulement une ville d'art, mais « une œuvre d'art en elle-même », comme l'indiquent les notes accompagnant l'inscription de son centre-ville au patrimoine mondial de l'UNESCO : son patrimoine est si précieux et si bien préservé en son centre que la ville et son art semblent ne faire qu'un, formant une union d'une irrésistible beauté.

Florence, an open-air museum

Découvrez Florence petit à petit, à l'air libre, à pied ou en louant un vélo (il y a plus de 80 kilomètres de pistes cyclables) et laissez-vous inspirer en admirant la « beauté » omniprésente, devant les chefs-d'œuvre des grands artistes qui ont enrichi Florence et se sont inspirés d'elle, tels que Brunelleschi et Leon Battista Alberti, Masaccio, Filippo Lippi, Botticelli, Donatello, Ghiberti, Luca della Robbia, Giotto et Beato Angelico, sans oublier Galilée et les grands génies Léonard de Vinci et Michel-Ange.

The charm and mystery of Ponte Vecchio

Une surprise se cache à tous les coins de rue : le long de l'Arno ou dans les voies appelées « chiassi » (qui semblent toujours résonner d'un écho médiéval), sur les ponts offrant une vue splendide ou depuis les superbes panoramas surélevés, sur les collines qui entourent la ville (depuis Fiesole, le panorama englobe presque toute la vallée de l'Arno et les couchers de soleil sont inoubliables), depuis le sommet du dôme de Santa Maria del Fiore ou encore depuis la grande terrasse, Piazzale Michelangelo, avec San Miniato al Monte, l'église « qui subjugue », selon Dante, et qui donne sur toute la splendeur de la ville.


Timeless masterpieces

En redescendant l'Arno, nous devons évoquer l'histoire du Ponte Vecchio, typique de la vie quotidienne des temps anciens avec ses petites maisons caractéristiques, qui semblent « accrochées » aux quais, construites de façon désordonnées par des bouchers. Ces derniers étaient initialement isolés sur le pont afin de préserver l'hygiène publique avant d'être déplacés et remplacés par les ateliers des orfèvres et joailliers qui apportaient plus de luxe et de prestige à la famille de Médicis aux yeux des grandes puissances européennes. Pour le mariage de son fils Francesco à Jeanne d'Autriche, le Grand-duc de Toscane Cosme Ier a chargé Giorgio Vasari de concevoir un ambitieux passage surélevé, reliant le Palazzo Vecchio, centre administratif et politique, aux quartiers privés du Palazzo Pitti, à travers la prestigieuse Galerie des Offices. Le « corridor de Vasari », long de plus d'un kilomètre, peut être visité en réservant à l'avance.

Cœur politique de Florence, la Piazza della Signoria propose, aujourd'hui comme hier, un art « démocratique » quasiment unique au monde, sous la forme d'une vue panoramique des chefs d'œuvre exposés sur la place pouvant être admirés gratuitement, de jour comme de nuit, où l'histoire et la légende sont étroitement imbriqués :

la Loggia dei Lanzi, le David de Michel-Ange, symbole prééminent de la ville (l'original est préservé dans la Galleria dell'Accademia), et bien sûr le majestueux Palazzo Vecchio, siège administratif de la ville qui abrite également des musées qui méritent d'être visités. Gardez à l'esprit que le Museo dei Ragazzi propose un programme très riche pour les jeunes voyageurs.

Le cœur religieux de la ville se trouve quant à lui à proximité de la Piazza del Duomo, avec le baptistère de Saint-Jean et la Porte du Paradis de Ghiberti, le Duomo ou Cathédrale de Santa Maria del Fiore et le célèbre campanile de Giotto, un complexe qui semble se mélanger harmonieusement grâce aux couleurs du marbre blanc de Carrare, vert de Prato et rouge de Maremme. Gardez à l'esprit qu'en plus du très célèbre musée des Offices, Florence compte plus de 70 musées, chacun d'entre eux justifiant une visite de la ville. Puisqu'on ne se lasse jamais des bonnes choses, nous vous conseillons de faire votre choix à l'avance, afin de pouvoir profiter au maximum de votre temps.

Shopping and entertainment

Pour trouver un quartier animé et une atmosphère authentiquement « florentine », promenez-vous dans le quartier historique de Santo Spirito, situé dans l'Oltrarno, sur la rive gauche du fleuve, non loin du Palais Pitti et du Jardin de Boboli, le célèbre parc monumental, oasis de verdure intégrée au tissu urbain et fréquenté par les riverains.

L'église de Santo Spirito, célèbre pour sa superbe façade de Brunelleschi, surplombe la place du même nom, toujours pleine de vie, que ce soit de jour, grâce à ses ateliers artisanaux caractéristiques et à son marché, ou de nuit, grâce à ses restaurants et bars, lieux de réunion pour un « aperi-cena » (apéritif dînatoire).
Pour les mordu(e)s de shopping, Florence est un véritable paradis où les innombrables magasins, les élégantes boutiques de haute couture et les célèbres ateliers permettent de maintenir la tradition de l'artisanat florentin et des produits de haute qualité fabriqués en Italie. Le marché central de San Lorenzo (fermé le dimanche et le lundi), le célèbre marché des Cascine (tous les mardis), le petit marché couvert de la Loggia del Mercato Nuovo (également connu sous le nom de Porcellino, en raison de sa célèbre fontaine représentant un sanglier) ainsi que le traditionnel marché aux puces de la Piazza dei Ciompi méritent également d'être visités.

Ne manquez pas l'occasion de visiter Florence et de découvrir ses merveilles ! Réservez votre visite dès maintenant !.

Book now

 

Ponte vecchio2
© Turismo Provincia di Firenze - www.firenzeturismo.it






©LauraSigi

©EmiMicalizio

©EmiMicalizio

©EmiMicalizio